Gens de l'Allier. Autoédition, 2011

ElisabethLes héros de ce livre sont des gens très ordinaires comme vous en rencontrez tous les jours à la boulangerie ou au supermarché. Ils sont cuisinier, photographe, employée de maison, retraité, médecin… Mais aussi globe-trotter, passionné d’ethnographie ou de psychothérapie, de reconstitution historique, de chasse à courre ou de nutrition naturelle. Certains ont connu des jours pires, d’autres en ont connu de meilleurs. Chacun à son poste, chacun à sa manière, ils se battent pour que la vie soit plus belle.
C'est leur histoire que j'ai racontée ici, mais c'est aussi en quelque sorte la vôtre, la nôtre, car il n'y a pas de gens sans histoire, pas d'histoire qui ne soient romanesque.
La plupart de ces portraits ont paru dans La Semaine de l’Allier.

Gda couv nb 1

 

Extrait :

Pendant que nous discutons, Pierre et moi, assis devant la maison, une sorte de roucoulement aigu et comme contenu me fait sursauter. « C’est le coq qui voit un danger et qui prévient les poules », me dit Pascal. Il ajoute : « Je parle poule ». C’était bien le coq, qui recommencera ensuite plusieurs fois. Si Pierre parle le langage des poules il se fait également comprendre des chevaux et des chiens, un peu moins bien des moutons, des vaches et des chèvres, mais tout de même. Quand il crie « Venez, venez ! » à la barrière du pré, cinq chevaux et un poney arrivent au galop lui manger dans la main. Quatre vaches qu’on aperçoit au fond du pré (deux Salers, une Montbéliarde nommée Rosalie Pompon et une croisée, précise-t-il), continuent de brouter paisiblement…

Où trouver ce livre ?

17 € + frais de port
commander :
chez un libraire
Sur Amazon.com
Ou sur Fnac.com

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.